Publicité

Immobilier : c'est quoi une passoire thermique ?

En France, les propriétaires se doivent de fournir un logement décent à leurs locataires. Or, d'après le bilan annuel de l'Observatoire national de la rénovation énergétique, au 1er janvier 2023, la France comptabilise sur son territoire 6,6 millions de logements qualifiés de “passoires thermiques”.

Vous avez très certainement déjà entendu le terme “passoire thermique “ou “énergétique”. Ces deux expressions signifient la même chose. Elles désignent des logements qui ne respectent pas les conditions énergétiques dictées par la loi française. En France et depuis le 1er janvier 2023, une résidence est classée de passoire thermique lorsque sa consommation énergétique (chauffage, eau chaude, ventilation, éclairage), estimée par le Diagnostic de performance énergétique (DPE), est supérieure à 450 kWh/m2 par an.

C’est grâce au DPE qu'il est possible de savoir si oui, ou non, le logement est une passoire thermique. Le rôle de ce dispositif obligatoire, mis en place depuis 2006, est de renseigner sur la performance énergétique et climatique d’un habitat. Le DPE classe les logements, de A à G, en évaluant leur consommation d’énergie et son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre. A, étant une très bonne note et G, la pire. Généralement, les appartements qualifiés de passoires énergétiques sont très mal isolés. Les températures, hiver comme en été, ne se régulent pas, malgré l’enclenchement du chauffage ou des ventilateurs à température très élevée. D’ailleurs, cela se répercute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Batteries gravitaires : à quoi servent ces installations aussi hautes qu’un immeuble ?
Cette jungle reboisée a retrouvé ses animaux : une bonne nouvelle pour la biodiversité !
Bonne nouvelle : un récif corallien peut se restaurer en 4 ans, prouve une expérience
Une île engloutie de la taille de l'Islande découverte au large du Brésil
Découverte : une baleine grise repérée dans l'Atlantique pour la première fois en 200 ans