"Un immigrationniste fou": Le Pen charge Mélenchon, "un défenseur du fondamentalisme islamiste"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La cheffe du Rassemblement National Marine Le Pen le 10 octobre 2021 sur BFM Politique - BFMTV
La cheffe du Rassemblement National Marine Le Pen le 10 octobre 2021 sur BFM Politique - BFMTV

Marine Le Pen a reconnu ne pas être la seule candidate à l'élection présidentielle à défendre la question de l'identité nationale, tout en refusant d'être associée à Jean-Luc Mélenchon sur le sujet, ce dimanche sur BFMTV.

"C'est un immigrationiste fou, un défenseur du fondamentalisme islamiste", a-t-elle assuré au sujet du candidat de la France insoumise. Marine Le Pen propose de son côté de lancer un référendum sur les questions migratoires si elle est élue en mai prochain.

"Il y a le camp de ceux qui croient la France et le camp de ceux qui n'y croient plus", a affirmé la candidate RN, se reconnaissant des points communs avec d'autres personnalités politiques de la droite comme de la gauche. "Avec ceux qui croient en la France on peut travailler", a-t-elle assuré, évoquant Arnaud Montebourg et Eric Zemmour.

Concernant un potentiel débat avec le leader insoumis, et alors qu'Eric Zemmour avait accepté d'échanger avec Jean-Luc Mélenchon, la candidate RN ne s'y est pas opposée. "Le moment viendra", a-t-elle cependant tempéré.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles