Publicité

Immigration : la Nouvelle-Zélande bat tous les records

“La Nouvelle-Zélande enregistre la plus forte augmentation de sa population depuis plus de trente ans”, titre Bloomberg, qui précise que les dernières données publiées par l’organisme gouvernemental Statistics New Zealand font état de 118 835 nouveaux arrivants en douze mois (de septembre 2022 à septembre 2023). Au cours de cette période, la population néo-zélandaise a augmenté de 2,7 %, “soit le rythme le plus rapide enregistré depuis 1992”.

“Nous parlons de très, très gros chiffres pour une petite économie comme la nôtre”, commente Jarrod Kerr, économiste en chef chez Kiwibank – la population totale du pays dépasse à peine les 5 millions d’habitants. Depuis que le pays a rouvert ses frontières, en 2022, après la pandémie de Covid-19, la croissance démographique a donc fait mieux que se rétablir après les chiffres en berne enregistrés l’année précédente.

C’est dû en grande partie aux incitations mises en place par le gouvernement, notamment à une “green list” de métiers en tension régulièrement mise à jour, qui permet aux employeurs de recruter facilement à l’étranger et aux nouveaux arrivants d’espérer décrocher très vite la résidence permanente.

Dès le début de l’année prochaine, d’autres spécialisations viendront compléter la “liste verte”, a d’ailleurs annoncé en septembre dernier le ministre de l’Immigration, Andrew Little. Elles concerneront notamment des secteurs tels que les technologies de l’information, l’industrie automobile et l’ingénierie, précise le site américain Business Insider, qui ajoute : “Si vous avez déjà pensé déménager un jour en Nouvelle-Zélande, c’est sans doute le moment.”

Reste que certains experts soulignent les risques que représente pour le pays une croissance démographique trop rapide. Notamment en matière d’inflation et de crise du logement. Les nouveaux arrivants qui s’installent à Auckland représentent la moitié du gain migratoire net total du pays, souligne Paul Spoonley sur le site The Conversation. Ce qui signifie que la ville va connaître une croissance démographique significative, alors que le coût du logement atteint déjà des sommets.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :