Publicité

Les immenses cratères découverts en Sibérie sont annonciateurs d'une catastrophe

Le phénomène n'est pas nouveau. Depuis une dizaine d'années, des trous massifs ont été repérés au nord de la Sibérie. Il en existerait une vingtaine sur les péninsules de Yamal et de Gydan, des territoires vastes et très reculés, proches de l'Arctique. Ces cavités monstres - de quelques dizaines de mètres de diamètre et d'une cinquantaine de mètres de profondeur - laissent des plaies béantes dans le sol habituellement gelé. Une nouvelle étude disponible sur le réseau de prépublication Earth ArXiv nous en dit plus sur l'origine de ce phénomène impressionnant. Et elle est liée au réchauffement climatique.

Peu d'images circulent de ces immenses cratères russes, disséminés sur une large zone très peu peuplée. Ils se forment par de puissantes explosions naturelles qui proviennent du sous-sol. Les quelques habitants de ces péninsules en sont parfois témoins, alarmés par un bruit assourdissant qui se propage sur des dizaines de kilomètres à la ronde, quand d'autres ont été découverts par hasard par des journalistes. Les quelques chercheurs qui se sont penchés sur le sujet ont assez vite conclu que ces trous étaient dus à l'explosion d'une poche souterraine de méthane. Mais pourquoi cela se produit à cet endroit précis ?

Selon les auteurs de cette nouvelle étude, la géologie locale est particulièrement touchée par la fonte du permafrost, ou pergélisol, qui referme des sédiments riches en gaz naturel. En effet, l'épaisseur de ce sol gelé vieux de 40 000 ans est très inégale dans cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment faire une signature électronique ?
Ordinateur : comment mettre un accent sur une majuscule ?
Quels sont les pires problèmes mathématiques du millénaire, restés jusqu'ici irrésolus ?
Lapin, bactérie et président assassiné : une expérience scientifique douteuse révélée par des archives
On sait enfin comment tombent les flocons de neige !