Publicité

Les images du sud-ouest de l’Espagne en proie à des incendies terribles

INCENDIES - Plus de 550 personnes ont été évacuées dans l’ouest de l’Espagne à cause d’un important feu de forêt, ont annoncé les autorités ce vendredi 19 mai, précisant avoir dépêché sur place une unité militaire spécialisée dans la lutte contre les grands incendies.

Le feu, qui s’est déclaré deux jours plus tôt près de la commune de Pinofranqueado, dans la région d’Estrémadure, « s’est propagé dans la nuit de jeudi à vendredi » et a entraîné l’évacuation d’« au moins 550 personnes » dans des localités proches de l’incendie, a indiqué la Direction de la sécurité nationale (DSN) dans un communiqué.

L’incendie progresse et son évolution « est défavorable », a ajouté la DSN, qui a prévenu que les conditions météorologiques défavorables allaient se poursuivre dans les prochaines heures. Comme vous pouvez le voir dans vidéo en tête d’article, des colonnes de fumées impressionnantes s’élèvent désormais dans le ciel.

Un acte « intentionnel » en pleine sécheresse

Signe de la gravité de la situation, le gouvernement a donc dépêché sur place près de 165 militaires de l’Unité militaire d’urgence (UME), un corps de l’armée spécialisé dans la gestion des catastrophes naturelles comme les grands incendies, qui se sont joints aux nombreux pompiers déjà engagés dans la lutte contre les flammes.

« Il y a des rafales de vent assez fortes » qui « rendent l’extinction du feu très difficile », a déclaré à la télévision publique TVE le commandant David Barona de l’UME, en estimant que les flammes avaient déjà brûlé vendredi matin entre 1 000 et 1 500 hectares.

Selon le gouvernement régional d’Estrémadure, plus de 275 professionnels étaient engagés ce vendredi matin dans la lutte contre l’incendie, soutenus par des moyens aériens.

Begoña García, responsable de l’agriculture au sein du gouvernement régional, a assuré à la presse que l’incendie était « intentionnel ». De son côté, le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a déclaré sur Twitter jeudi soir qu’il suivait « l’évolution de l’incendie de très près ».

Alors que l’été n’a pas encore débuté, l’Espagne, confrontée à une sécheresse historique après trois années de précipitations inférieures à la moyenne, a déjà subi plusieurs incendies ces dernières semaines. En 2022, une année noire pour les feux de forêt en Europe, l’Espagne a été le pays européen le plus touché, avec près de 500 incendies qui ont ravagé plus de 300 000 hectares, selon le Système européen d’Information sur les feux de forêt (Effis).

À voir également sur Le HuffPost :

Si les températures augmentaient de 4 degrés, voici à quoi ressemblerait la France

Contre les incendies, Béchu annonce une « météo des forêts »