Publicité

Les images du futur centre de performance de Clermont, qui voit grand malgré le risque de descente

1500 mètres carrés répartis sur deux étages. Ce vendredi, le Clermont Foot a présenté son futur centre de performance, qui devrait voir le jour à l’automne 2024. Les travaux, entrepris il y a quelques semaines, vont durer huit mois. Ils sont financés entièrement par le club, à hauteur de plus de 7 millions d’euros.

"Avec une salle de performance, une zone médicale, des vestiaires pensés pour favoriser l’échange et la cohésion d’équipe, un espace de restauration, une nouvelle salle de conférence de presse, une salle de vie pour les joueurs, des bureaux, des salles de réunion et d’analyse vidéo, ce bâtiment offrira un cadre idéal pour le groupe professionnel", explique le club, actuel dernier de Ligue 1.

Car même si l’avenir des Auvergnats dans l’élite est plus que précaire, le président Ahmet Schaefer voit grand pour le CF63: "C’est une véritable fierté de pouvoir bénéficier d’un tel outil. Ce centre de performance, après la création de la plaine de jeu de 15.000m² de pelouse hybride, représente une nouvelle étape dans notre développement. L’objectif est d’offrir un confort de travail supplémentaire aux joueurs afin d’optimiser leurs performances."

Première en France

Le club se félicite en outre d’être le premier en France à appliquer la législation RE 2020, une réglementation nationale pour plus de sobriété énergétique, "qui exige un bilan carbone le plus faible possible".

Pour cela, le cabinet d’architecte en charge du projet et le club vont installer un système de chauffage connecté au réseau de chaleur urbain, 200m² de panneaux photovoltaïques, un système de récupération des eaux de pluie ou encore l’utilisation de matériaux isolants biosourcés. "Le centre de performance du Clermont Foot 63 sera un bâtiment résolument écoresponsable", ajoute le club.

Article original publié sur RMC Sport