Publicité

En images : le centre de la France a les pieds dans l’eau

La Côte-d’Or et l’Yonne ont basculé lundi en vigilance rouge pour de fortes crues, rejoignant l’Indre-et-Loire où la Vienne a toutefois entamé un repli.

Les deux départements sont placés en vigilance rouge en raison de « crue majeure sur la Vienne-tourangelle (Indre-et-Loire) et sur l’Armançon (Côte-d’Or et Yonne) », a indiqué Météo-France dans un bulletin vers 14H.

À lire aussi Face à la montée des eaux, la ville de Chinon partiellement évacuée

Dix autres départements sont en vigilance orange.

Sur l’Armaçon, un affluent de l’Yonne, « les montées sont rapides et fortes » et le niveau de crue « dépasse déjà localement celle observée en mai 2013 », selon la préfecture du département. « En l’absence de nouvelles précipitations, le pic de crue est attendu dans le secteur d’Aisy-sur-Armançon dans la nuit de lundi à mardi », précise-t-elle.

À lire aussi Crues : l’Indre-et-Loire et la Vienne en vigilance rouge, une personne portée disparue

À Semur-en-Auxois, en Côte-d’Or, des habitants en bordure de l’Armançon ont dû être évacués dès la nuit de dimanche à lundi, a expliqué à l’AFP Jean-Claude Pernette, premier adjoint de la ville.

« On ne pensait pas que la rivière allait monter autant », une partie du parapet bordant la rivière a été emportée par la crue et « des secteurs ont été complètement inondés », a-t-il détaillé.

Selon la préfecture, 40 personnes ont été accueillies dans une salle de cette commune, tandis que 12 personnes ont été évacuées du camping ...


Lire la suite sur ParisMatch