Publicité

Pour repousser les dealers, un bailleur social a mis en place cette solution très originale

À Villeurbanne, un bailleur social a trouvé une idée pour faire fuir les dealers au bas de son immeuble.

Le bailleur social a décidé d'occuper l'espace en faisant pousser des champignons (image d'illustration : Getty images)
Le bailleur social a décidé d'occuper l'espace en faisant pousser des champignons (image d'illustration : Getty images)

Le parking ne servait plus depuis longtemps. Aucun box n'était loué, au pied de la résidence du 3 rue Jacques Brel, à Villeubanne, dans la périphérie de Lyon. "C’était devenu un point de trafic et de stockage" livre Romain Albert, directeur régional de Vilogia, à ActuLyon. Désireux de réhabiliter du quartier du Tonkin, celui-ci a repris le bail d'un HLM, avec l'objectif d'y régler la problématique du trafic de drogue.

1200m2 de champignons

Les dealers s’étant installés un peu partout, il décide d'appliquer l'idée que lui a suggéré l’ancien adjoint à l’urbanisme aujourd’hui décédé, Richard Llung. Installer une immense champignonnière pour éloigner les trafiquants et "occuper l’espace". Ses 1200m2 de terrain deviendront ainsi un nouveau lieu de culture de champignons.

Romain Albert a fait appel à une entreprise spécialisée dans la reconversion d’espaces souterrains désaffectés en ferme urbaine. Même si l'activité ne doit débuter qu'au printemps 2024, les dealers sont déjà partis, selon le bailleur social. "Malheureusement, nous ne réglons pas le problème du trafic de drogue en lui-même puisqu’il se déplace ailleurs, déplore Romain Albert, mais nous l’évacuons au moins de notre bâtiment".

VIDÉO - Pierre Palmade : Son dealer surnommé "Winter" et trois autres trafiquants présumés arrêtés