Publicité

Il se rend 777 fois au cinéma en un an et entre au Guinness des records

Le cinéphile, qui souffre du syndrome d'Asperger, a battu le record pour sensibiliser à l'autisme.

Le recordman a regardé
Le recordman a regardé "Le Chat Potté 2" pas moins de 47 fois (Image d'illustration : Getty Images)

Tout a commencé avec "Les Minions 2 : Il était une fois Gru". Zach Swope, un cinéphile de 32 ans originaire de Pennsylvanie, a commencé son défi le 5 juillet 2022. Son but ? Visionner un nombre record de films au cinéma afin de sensibiliser à l'autisme et à la prévention contre le suicide. "Je suis un survivant du suicide et j'ai perdu à cause de cela des personnes qui me tenaient à coeur", déclare l'Américain, lui-même atteint du syndrome d'Asperger, au Guinness Book.

Au total, le recordman comptabilise 777 séances de cinéma en un an. En parallèle de son métier à temps plein, Zach Swope a regardé 16 à 17 films par semaine, misant tout sur les week-ends et s'accordant de temps en temps un jour de congé "pour se ressourcer mentalement". Son film préféré ? "Le Chat Potté : La dernière Quête" qu'il a visionné 47 fois, tandis que "The Devil Conspiracy", un film d’horreur de science-fiction qu’il n’a vu qu’une seule fois, est celui qu'il a le moins apprécié.

Donnant la priorité aux courts métrages afin de maximiser le nombre de visionnages en une journée, il a heureusement pu utiliser un abonnement lui donnant un accès illimité au cinéma pour 22 dollars par mois.

Il dépasse le record de 715 films détenu par un Français

"C'était un voyage incroyable (...) et tout cela pour une bonne cause" a-t-il témoigné auprès du Guinness, dans lequel il est entré le 2 juin 2023, dépassant ainsi le précédant record du monde de 715 films en un an, établi par le Français Vincent Krohn en 2018.

Tout au long de son défi, Zach Swope s'est imposé des règles strictes : chaque film devait être regardé dans son intégralité et interdiction de s'endormir, de boire, manger ou de consulter son téléphone ! Des employés du cinéma veillaient à ce qu'ils n'enfreignent pas ces conditions.

L'Américain cinévore, qui n'a pas réussi à atteindre le nombre de 800 films qu'il s'était fixé, ne s'interdit pas un jour de battre son propre record...

VIDÉO - Le cinéma UGC Bercy serait infesté de punaises de lit