Publicité

Il se fait opérer de l'appendicite, les chirurgiens se trompent et lui retirent un bout de son colon

Cet Américain a consulté pour une appendicite mais les médecins ont retiré un morceau de la partie inférieure de son côlon.

Le patient a dû subir quatre interventions chirurgicales supplémentaires (Getty Images)

Il est resté 53 jours à l'hôpital à cause... d'une erreur médicale. Suite à d'importantes douleurs abdominales, un homme de 72 ans s'est rendu aux urgences. Les médecins américains ont rapidement diagnostiqué une appendicite et ont programmé une intervention chirurgicale. Mais la suite ne s'est pas déroulée tout à fait comme prévu.

"Quand je me suis réveillé et que j'ai arrêté de prendre des médicaments, j'avais très mal. La situation était pire que quand je suis arrivé à l'hôpital", se souvient George Piano. Deux jours après l'intervention, la douleur est toujours là et un scanner confirme que l'appendice enflammé est toujours présent. En effet, les médecins se sont trompés et ont retiré un morceau de la partie inférieure du côlon à la place de l'appendice. Encore plus grave, ils ont également provoqué une infection.

Une enquête

Comme l'explique le New-York Post, les médecins auraient percé son côlon lors de la première opération, provoquant ainsi le déversement de son contenu dans sa cavité abdominale et le rendant ainsi "beaucoup plus malade". Une autre intervention a été indispensable pour réparer les dégâts et soulager l'infection. "Je souffrais d'une fuite du côlon qui créait une septicémie et une infection. Et j'ai failli en mourir", assure le patient. Ce dernier a décidé de poursuivre l'hôpital et les deux chirurgiens en justice. "Je n'ai jamais entendu parler de quelqu'un incapable de localiser un appendice. Que cela entraîne ce genre de préjudice et de perturbations est ahurissant", a affirmé l'avocat spécialisé en dommages corporels, Edward Moore, qui représente le septuagénaire.

Au total, le patient a dû subir quatre interventions chirurgicales supplémentaires et a souffert d'une blessure de la taille d'une balle de billard dans l'abdomen pendant des mois. Il a perdu une quarantaine de kilos et a souffert d'anxiété et de pertes de mémoire.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le cancer du côlon est le plus répandu, tous sexes confondus. Il est pourtant simple de l'éviter"