Publicité

Il drogue sa femme pour lui provoquer un avortement, il est condamné à 6 mois de prison

L'Américain a plaidé coupable pour "blessures sur un enfant" et "agression contre une personne enceinte".

L'homme proposait à sa femme des boissons où il diluait des médicament abortifs (image d'illustration : Getty images)
L'homme proposait à sa femme des boissons où il diluait des médicament abortifs (image d'illustration : Getty images)

"Je ne crois pas que 180 jours soient une justice pour avoir tenté de tuer votre enfant à sept reprises". Cette phrase glaçante a été prononcée par Catherine Herring, la femme d'un prévenu dont la peine vient de tomber. Son mari Mason Herring, un avocat de 39 ans originaire de Houston, au Texas, a été condamné en février par le tribunal du comté de Harris à 180 jours d'emprisonnement, soit 6 mois, et 10 ans de probation.

Un médicament abortif retrouvé dans la poubelle

Le prévenu a plaidé coupable pour "blessures infligées à un enfant" et "agression contre une personne enceinte", rapporte l'agence AP. Le Texan a mis de la drogue dans les boissons de sa femme dans le but de provoquer un avortement. En vain. Mais leur troisième enfant, une fille âgée d'un an désormais, est née prématurément avec 10 semaines d'avance. Elle présente des retards de développement et doit suivre une thérapie.

Catherine Herring, qui a depuis demandé le divorce, a déclaré aux autorités que son mari avait commencé à lui proposer de l'eau en mars 2022. Après avoir bu une première tasse trouble, elle est tombée gravement malade.

Devenue méfiante, elle a ensuite refusé les boissons proposées par son mari et a fini par trouver dans une poubelle l'emballage d'un médicament au misoprostol, une substance abortive. Catherine Herring a également fourni à la police le contenu de caméras qu'elle avait cachées chez elle, montrant son mari en train de mélanger une substance dans l'une de ses boissons. L'avocat de Mason Herring, Dan Codgell, a qualifié la peine de "raisonnable".