Publicité

Il dépense 10 000 euros par an pour vivre dans des trains

Le jeune homme de 17 ans parcourt chaque jour 1 000 km de route à travers l'Allemagne, profitant de sa carte illimitée.

Le jeune homme de 17 ans a déjà parcouru plus de 500 000 kilomètres au travers des paysages allemands (image d'illustration : Getty images)
Le jeune homme de 17 ans a déjà parcouru plus de 500 000 kilomètres au travers des paysages allemands (image d'illustration : Getty images)

Certains nomades numériques choisissent de télétravailler depuis Bali ou la Thaïlande, d'autres préfèrent... rester dans le train. C'est le cas de Lasse Stolley, un Allemand de 17 ans, qui vit depuis un an dans les trains à grande vitesse allemands de la Deutsche Bahn. Le tout en toute légalité !

Il se douche dans les piscines publiques

Détenteur d'une Bahncard 100 illimitée qui lui permet un certain confort, l'adolescent voyage en première classe et dort dans des trains de nuit, raconte le Business Insider. Côté repas, il s'arrête dans les supermarchés ou s'invite aux buffets gratuits des salons de la Deutsche Bahn, en gare. Pour prendre sa douche, Lasse Stolley opte pour les piscines publiques.

"Lorsqu'on vit dans un train, la vie privée n'existe plus du tout", a-t-il raconté au média, tout en soulignant les avantages de ce type de vie. "J'ai beaucoup de liberté et je peux décider chaque jour où je veux aller, que ce soit dans les Alpes, dans une grande ville ou à la mer".

"Les premiers mois ont été difficiles" explique Lasse Stolley, ajoutant qu'il peinait à s'endormir dans le train. "J'ai dû apprendre beaucoup de choses sur le fonctionnement de la vie à bord du train".

Beaucoup de vols dans les trains de nuit

Le jour, il travaille comme programmeur informatique depuis son siège de train et parcourt quotidiennement 1 000 kilomètres à travers l'Allemagne. Quand son planning le lui permet, il fait une halte sur la mer Baltique ou une randonnée sur la plus haute montagne d'Allemagne, la Zugspitze. Désormais, et depuis l'âge de ses 16 ans auquel il a quitté le domicile familial, Lasse Stolley a parcouru plus de 500 000 kilomètres sur les rails allemands.

Son train de vie lui coûte 10 000 euros par an, dont la moitié part dans son abonnement de train Bahncard ; une grande partie de cet argent sert aussi à maintenir son équipement informatique, qui s'use rapidement à cause d'une grande utilisation. Côté vêtements, le jeune Allemand transporte "4 t-shirts, 2 pantalons, un oreiller cervical et une couverture de voyage" ainsi que son matériel informatique dans un sac à dos de 36 litres. "Il y a beaucoup de vols dans les trains de nuit" regrette-t-il, mais il garde l'espoir de poursuivre ce mode de vie en devenant, à l'avenir, autosuffisant.

VIDÉO - SNCF : que deviennent les objets oubliés dans le train ?