Publicité

Hyundai Tucson (2015-2021) : quels sont ses problèmes les plus fréquents ?

Hyundai Tucson (2015-2021) : quels sont ses problèmes les plus fréquents ?

Modèle phare et best-seller de Hyundai, le Tucson est un SUV familial présentant un excellent rapport prix/prestations. Lancé pour sa première génération en 2004, quatre ans après le Santa Fe, il initiait une carrière à vocation mondiale, et au succès international. Le constructeur a fait un bond de géant ces dix dernières années en termes de design, de technologies, de qualité de finition, et de dotation en équipements. Le Tucson est à cette image, présentant de belles lignes, une silhouette homogène, et un confort à bord digne des ténors de la catégorie. Sa troisième génération (2015-2021) était disponible en essence, en diesel et même en microhybride 48V.

Beaucoup de diesel

Le Tucson 3 faisait la part belle au diesel, avec six variantes de moteurs disponibles ! En début de carrière, on retrouvait en entrée de gamme le 1.7 CRDi de 115 chevaux et 141 chevaux, suivi par le 2.0 CRDi de 136 chevaux. Ces blocs ont été remplacés par la suite par le 1.6 CRDi de 115 chevaux et 136 chevaux, et 2.0 CRDi de 185 chevaux. Leur particularité reposait dans leur inédit système microhybride 48V, qui devenait disponible au choix sur ces trois dernières motorisations. Ces motorisations diesel de seconde moitié de carrière ont été saluées par rapport à leurs prédécesseurs pour leur confort amélioré, et leur appétit moindre. En essence, le 1.6 GDi de 132 chevaux fut remplacé par une variante turbo de 177 chevaux. Ces moteurs présentent-ils des défaillances ou pannes régulières ? Voici ce qu’il faut savoir.

À lire aussi :