Publicité

Hyundai a un plan pour concurrencer les marques chinoises

Les voitures électriques chinoises gagnent du terrain sur plusieurs marchés et les chiffres le prouvent. Des marques telles que BYD ou encore celles de la galaxie Geely ont vu leurs chiffres exploser ces derniers mois.

Afin de "lutter" contre cette concurrence, les constructeurs "traditionnels", c'est-à-dire ceux étant déjà bien établis, doivent, plus que jamais, chercher des moyens de rendre leurs voitures électriques plus accessibles.

Parmi eux, le groupe Hyundai réfléchirait à une nouvelle "sous-marque" dédiée exclusivement aux voitures électriques moins chères, positionnée, en somme, aux antipodes de Genesis, la marque haut de gamme du constructeur.

Le marché chinois comme principal objectif pour Hyundai

L'objectif de la nouvelle marque du groupe Hyundai, selon le Korean Economic Daily qui a révélé cette information, devrait être avant tout de vendre en Chine, un territoire, du moins jusqu'à présent, dominé par les constructeurs locaux ou les marques allemandes, même si ces dernières enchaînent revers sur revers, avec des parts de marché qui fondent comme neige au soleil. En effet, la Chine est actuellement le premier marché mondial pour les véhicules électriques, représentant plus de 23 % des ventes de voitures neuves en 2023, avec un total de plus de 6 millions d'unités vendues.
Pour prendre une plus grande part du marché qu'aujourd'hui, selon le magazine coréen, l'entreprise se tournerait vers un partenaire local : le groupe Baic (Beijing Automotive), qui possède déjà plusieurs coentreprises, notamment avec Hyundai, mais aussi avec Mercedes. Il s'agit du cinquième constructeur automobile chinois, et est même numéro un dans l'univers du camion léger, et numéro quatre pour les poids...Lire la suite sur Autoplus