Hygiène. Google rend hommage à Ignace Semmelweis, le médecin hongrois pionnier du lavage des mains

Courrier international (Paris)
1 / 2

Hygiène. Google rend hommage à Ignace Semmelweis, le médecin hongrois pionnier du lavage des mains

Pendant quarante-huit heures, le moteur de recherche honore l’obstétricien magyar qui découvrit l’importance de se laver les mains au milieu du XIXe siècle afin de se prémunir des épidémies, comme celle liée au coronavirus. La presse hongroise apprécie le clin d’œil.

En ouvrant Google ce matin, les internautes du monde entier ont découvert un tutoriel vidéo de cinquante secondes sensibilisant au lavage des mains en pleine pandémie de Covid-19.

Le bonhomme moustachu surveillant la procédure n’est autre qu’Ignace Semmelweis, obstétricien venu de Hongrie, considéré comme le père de la lutte contre les épidémies.

La date n’a pas été choisie au hasard : le 20 mars 1847, le Magyar devenait professeur au sein du service d’obstétrique de l’hôpital de Vienne, où il réduisit drastiquement la mortalité des parturientes en imposant cette règle d’hygiène devenue banale.

Rejeté par ses pairs et interné

“Google s’incline devant Semmelweis, médecin hongrois à l’influence mondiale”, salue l’hebdomadaire HVG, ajoutant que “ses préconisations suscitèrent longtemps le scepticisme du métier avant d’être largement adoptées des décennies plus tard.”

“En prouvant que se désinfecter les mains est l’une des mesures les plus efficaces pour éviter la propagation des microbes [à l’époque, Semmelweis parlait de ‘substance cadavérique’], Semmelweis révolutionna non seulement l’obstétrique mais aussi le milieu médical tout entier”,

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Hashtag du jour. #NeRenvoiePasLesBillets : des Hongrois soutiennent la culture face au coronavirus
Analyse. Épidémie de coronavirus, la légitimité retrouvée des experts
Hygiène. Coronavirus : face à la peur d’une pénurie de papier toilette, le grand retour du bidet ?