«Je hurlais de douleur» : Cher révèle avoir fait trois fausses couches

Getty Images

Cher a avoué ce mardi avoir subi trois fausses couches dans sa vie, dont une première à 18 ans.

Cher a révélé qu’elle avait subi trois fausses couches. Mardi 19 juillet, la chanteuse américaine de 76 ans a pris la parole et a évoqué son douloureux passé dans un message publié sur Twitter. «Quand j'étais jeune, j'ai fait trois fausses couches», écrit-elle en précisant qu’elle avait «18 ans» la première fois. «J'étais seule dans notre maison. Son [son premier époux, Sonny Bono, décédé en 1998, ndlr] est rentré chez nous et je sanglotais en me balançant sur notre sol», confie-t-elle ensuite.

«Quand je suis arrivée chez le médecin, je hurlais de douleur. Je ne pouvais même pas m'arrêter dans l'ascenseur. Le médecin m'a envoyée directement à l'hôpital et en salle d'opération. Que me serait-il arrivé si cela s'était produit aujourd'hui ?», s’interroge-t-elle enfin. L’interprète de «Believe» fait évidemment référence à la décision de la Cour suprême américaine, qui est revenue sur la législation du droit à l’avortement à l’échelle fédérale aux Etats-Unis.

A lire : «J'ai perdu neuf enfants par fausse couche» : Sharon Stone se confie

En 1996, Cher avait réalisé un téléfilm, «If These Walls Could Talk», qui suivait le destin de trois femmes, interprétées par Demi Moore, Sissy Spacek et Anne Heche, devant faire à l’avortement. La chanteuse est maman de Chaz Bono, 53 ans, né de son premier mariage, ainsi que d'Elijah Blue Allman, 46 ans, né de son mariage avec le musicien Gregg Allman.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles