Les huit dernières années en passe d’être les plus chaudes jamais enregistrées

Pixabay.com

Les huit dernières années seront probablement les plus chaudes jamais enregistrées. C’est le constat dévoilé par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), à partir de ses précédents rapports annuels et du bilan provisoire de l’année 2022, publié à l’occasion de la COP 27 de Charm el-Cheikh en Égypte. La version finale de ce bilan, qui sera publié en avril 2023, a de fortes chances de confirmer que les années 2015-2022 seront les années les plus chaudes jamais enregistrées, au vu des nombreux événements liés au réchauffement climatique constatés cette année.

En 2022, l’hémisphère nord a fait face à des conditions exceptionnellement chaudes et sèches. La Chine a connu la vague de chaleur la plus étendue et la plus longue depuis le début de ses relevés nationaux. L’Europe n’est pas en reste puisqu’un record national de chaleur a été battu le 19 juillet au Royaume-Uni, avec une température supérieure à 40 °C. Autre record, l’ensemble des Alpes a subi des pertes d’épaisseurs moyennes de ses glaciers comprises entre trois mètres et plus de quatre mètres. Bien plus que lors du précédent record en 2003.

L’année 2022 « ne sera probablement « que » la cinquième ou sixième année la plus chaude enregistrée », indique le communiqué. En cause, le phénomène océanique La Nina qui entraîne une baisse des températures et se manifeste pour la troisième année consécutive. Pourtant, cela ne signifie pas que la tendance sur le long terme s’inverse, au contraire : « Ce n’est qu’une question de temps (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les éoliennes tournent-elles quand il n'y a pas de vent ?
L'année 2022 a été une catastrophe pour les glaciers des Alpes, selon ce chercheur
Il pourrait bientôt y avoir plus de morts liés au réchauffement climatique qu’au cancer, alerte l’ONU
Le blanc d'œufs, une solution contre les microplastiques des océans ?
Quel oiseau vole le plus haut ?