Publicité

Les Houthis ont visé un navire américain dans le golfe d'Aden

Face aux attaques des Houthis en mer Rouge ces dernières semaines, Washington et Londres ripostent. Plusieurs frappes aériennes ont été effectuées ce week-end sur des cibles houthis à travers le Yémen.

Une opération militaire qui ne semble pas arrêter les rebelles, qui ont visé un navire américain lundi dans le golfe d’Aden.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont assuré que leur opération conjointe était ponctuelle. Mais pourraient agir à nouveau si les attaques de bateaux en mer Rouge se poursuivaient.

"Leur comportement en mer Rouge est totalement inacceptable. (...) Nous suivrons de très près l'évolution de la situation et si nous devons prendre d'autres mesures, nous l'envisagerons. Mais notre intention était d'envoyer un message très clair aux Houthis, et je pense que c'est ce qui a été fait jusqu'à présent", a déclaré Grant Shapps, ministre de la Défense du Royaume-Uni.

Les rebelles Houthis, qui contrôlent une bonne partie du Yémen affirment viser les navires liés à Israël pour faire cesser son offensive dans la bande de Gaza. Environ 12 % du commerce mondial transite par la mer Rouge. Un commerce perturbé par ces attaques, dont les conséquences économiques se font déjà sentir.