Les Houthis au Yémen attaquent des sites pétroliers et militaires saoudiens

·1 min de lecture

DUBAI (Reuters) - Les rebelles chiites houthis au Yémen, en guerre contre une coalition sous commandement saoudien, ont annoncé jeudi avoir procédé à des attaques contre des installations pétrolières de la compagnie Saoudi Aramco et des sites militaires saoudiens.

Ces rebelles, soutenus par l'Iran, ont dit avoir attaqué la base militaire du roi Abdelaziz à Dammam et des sites militaires à Najran et Asir. Le groupe s'en est également pris aux installations d'Aramco à Ras al Tanura, Rabigh, Yanbu et Jizan.

L'Arabie saoudite commande une coalition de pays du Golfe engagée militairement au Yémen contre les rebelles chiites houthis.

(Lisa Barrington; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles