Publicité

"House of the Dragon" : malgré la grève des acteurs à Hollywood, la production de la série va continuer

La production de "House of the Dragon", le spin-off de "Game of Thrones" diffusé sur HBO, ne devrait pas être retardée par la grève des acteurs à Hollywood, assurent plusieurs médias américains, dont "Variety".

Si la production de séries et de films à Hollywood va être complètement gelée dans les prochains jours à cause de la grève annoncée par le syndicat des acteurs SAG-AFTRA, la saison 2 de House of the Dragon, le spin-off de Game of Thrones, ne devrait pas être concernée.

Même si cette série est diffusée sur HBO, chaîne de télévision américaine, une grande partie des équipes de House of the Dragon est britannique et travaille sous un cadre légal différent que celui de leurs collègues d'Hollywood, expliquent les médias Deadline et Variety.

D'autant que le tournage du spin-off de Game of Thrones se déroule au Royaume-Uni, où le droit de grève est plus réduit qu'en France ou aux États-Unis.

"Au Royaume-Uni, nous avons la législation antisyndicale la plus sévère qui soit, il est très difficile d’organiser une grève", déplorait d'ailleurs auprès de l'AFP Mark Serwotka, le secrétaire général de PCS, le premier syndicat du secteur public outre-Manche, en mars 2023.

Un mouvement historique

Sur la côte ouest des États-Unis, la grève débutera ce jeudi à minuit à Los Angeles (vendredi 9h00, heure de Paris) après l'échec des négociations avec studios et plateformes de streaming.

"Nous n'avions pas le choix. C'est nous qui sommes les victimes. Nous sommes victimes d'une entité très cupide", a fustigé Fran Drescher, la présidente de SAG-AFTRA, organisation qui représente 160.000 acteurs et autres professionnels du petit et grand écran.

"Si nous ne nous levons pas maintenant (...) nous risquons tous d'être remplacés par des machines et des grandes entreprises qui se préoccupent plus de Wall Street que de vous et de votre famille", a lancé l'ex-star de la série d'Une nounou d'enfer.

En rejoignant les scénaristes sur les piquets de grève, les acteurs provoquent un double mouvement social jamais vu depuis 1960 à Hollywood, souligne l'AFP. Les deux corps de métier réclament notamment une revalorisation de leur rémunération, en berne à l'ère du streaming.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Tom Holland est 'effrayé' par Hollywood