Une hôtesse de l’air dévoile les coulisses des toilettes des avions… et c’est sale

Lavatory / toilet sign on a commercial aircraft. Sign is green indicating that cabin is empty and available for use (Richard Sharrocks via Getty Images)

Habituée des vols long-courrier, une ancienne hôtesse de l’air, dont les propos ont été relayés par le New York Post, a levé le voile sur les coulisses des toilettes des avions. Appétissant.

Dans un avion, les allers-retours aux toilettes sont monnaie courante, de multiples passages qui laissent des traces au grand dam des agents d’entretien. Habituée des vols long-courrier, une ancienne hôtesse de l’air, dont les propos ont été relayés par le New York Post, a levé le voile sur les coulisses de cet endroit peu hygiénique.

"Les toilettes d’avion ne sont pas grand-chose de plus qu’un placard, sans air pur. Il n’y a pas de fenêtre et la ventilation de l’air est mauvaise. Cela signifie qu’à chaque fois que vous allez aux toilettes, non seulement vous respirez l’air de nombreuses autres personnes qui ont fait leur affaire avant vous mais vous pouvez également respirer d’éventuelles particules d’excréments qui circulent dans l’air après avoir tiré la chasse", a-t-elle confié tout en rappelant qu’il ne fallait jamais boire l’eau du robinet. Celle-ci ne serait pas filtrée. "Un des grands problèmes de l’aviation à l’heure actuelle, c’est le manque de personnel. Résultat : nous n’avons pas toujours le temps d’effectuer un nettoyage en profondeur des toilettes", a-t-elle ajouté.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Les produits ménagers ? C’est l’équivalent de 20 paquets de cigarettes par an. C’est un drame"

Voici quand il faut y aller

Face à ce constat, George Hobica, un expert en voyage aériens, a prodigué quelques astuces pour que les trajets en avion deviennent les plus agréables possibles. Il a notamment déconseillé d’aller aux toilettes juste avant le décollage et l’atterrissage car ce sont les moments où elles sont les plus utilisées. Il a également déconseillé d’y aller après des turbulences ou après la distribution des repas. Dans le premier cas de figure, certains passagers peuvent se sentir mal à cause de l’air ambiant. Dans le second, "si un repas ne convient pas à un passager et qu’il doit aller aux toilettes à cause de cela, vous n’avez pas envie d’être le suivant", a-t-il déclaré.

Enfin, il a rappelé l’importance de ne toucher aucune surface. "Vous devez absolument essuyer chaque surface avant de la toucher, mais si ce n’est pas possible, prenez quelques feuilles de papier-toilette et utilisez-les pour éviter de toucher quoi que ce soit directement du bout des doigts", a-t-il conclu.

VIDÉO - Les 6 astuces faciles pour nettoyer vos toilettes