Publicité

Hors-saison : "Ce n'était pas une tromperie"... Pourquoi Guillaume Canet a téléphoné à Vincent Lindon ?

Gaumont / Alamode Film
Gaumont / Alamode Film

De quoi ça parle ? Mathieu habite Paris, Alice vit dans une petite cité balnéaire dans l’ouest de la France. Il caresse la cinquantaine, c’est un acteur connu. Elle a dépassé la quarantaine, elle est professeure de piano. Ils se sont aimés il y a une quinzaine d’années. Puis séparés. Depuis, le temps est passé, chacun a suivi sa route et les plaies se sont refermées peu à peu. Quand Mathieu vient diluer sa mélancolie dans les bains à remous d’une thalasso, il retrouve Alice par hasard.

Un sentiment de désillusion

Hors-saison est le dixième long métrage de Stéphane Brizé. Le sentiment dominant au moment où il a pensé à faire ce film est le même qui appartient à tous ses personnages principaux depuis La Loi du marché jusqu'à Un autre monde : la désillusion. Il confie : "Tous ces personnages ont cru en quelque chose, ils avaient toutes et tous une certaine idée du monde et de l’Homme. Et puis, leur regard a été changé après la trahison et l’abandon. Que cela vienne de l’entreprise ou de la famille. Cela représente finalement pas mal d’années à faire intimement le même parcours que mes personnages et donc à prendre symboliquement les mêmes coups qu’eux."

"J’ai de toute évidence écrit et réalisé ces films pour acquérir plus de clairvoyance. Mais il n’y a pas d’avantages sans inconvénients et la clairvoyance fragilise. J’ai alors eu besoin de questionner ce moment où j’étais épuisé par la colère sur laquelle s’étaient construits ces films."

Lire la suite sur AlloCiné