"Horizons", le nouveau nom du parti politique d'Edouard Philippe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ex-Premier ministre a présenté, ce samedi depuis Le Havre, son nouveau parti politique.

Depuis sa ville du Havre (Seine-Maritime), l'ancien Premier ministre Edouard Philippe a lancé son nouveau parti ce samedi, et dévoilé, après une heure trente de présentation, son nom: "Horizons".

"Le parti que nous créons c'est le parti qui porte ce nom d'Horizons, pourquoi Horizons? Parce qu'il faut, pour faire bien, voir loin", a-t-il déclaré après cette annonce, "parce que pour conjurer les vertiges dont je vous parlais, il faut voir loin, parce que si l'on veut véritablement réfléchir à la stratégie du pays, à l'horizon 2050, il ne faut pas regarder juste devant soi, juste à côté, il faut forcément voir loin".

Il a qualifié ce projet "d'aventure collective" assurant que de "très nombreuses" personnes en faisaient partie, "on a besoin de toutes les intelligences, de toutes les énergies pour atteindre cet horizon".

De nombreux parlementaires de la majorité étaient présents au Havre, notamment les trois patrons des groupes parlementaires de la majorité: Christophe Castaner pour LREM, Patrick Mignola pour le MoDem et Olivier Becht pour Agir. Mais aussi une douzaine de députés "marcheurs" comme Aurore Bergé, Marie Lebec ou Naïma Moutchou.

L'initiative de l'ancien Premier ministre est en effet suivie de près par la majorité, alors que la macronie tente de se structurer au sein d'une "maison commune", à deux cent jours de la présidentielle. Edouard Philippe a toutefois promis de soutenir Emmanuel Macron si celui-ci se représente.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Edouard Philippe "pris d'une peur panique" avant son entrée à Matignon, il avait pris 6 kilos :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles