Hong Kong: Haro sur les livres pour enfants, accusés d'inciter à la sédition

·1 min de lecture
HONG KONG: HARO SUR LES LIVRES POUR ENFANTS, ACCUSÉS D'INCITER À LA SÉDITION

par Donny Kwok et Sara Cheng

HONG KONG (Reuters) - La police de Hong Kong a arrêté jeudi cinq personnes pour "sédition", les accusant de publier des livres pour enfants dont les héros, loups et moutons, inciteraient les plus jeunes à la haine envers les autorités.

Cette décision s'ajoute à d'autres arrestations de détracteurs présumés du gouvernement de Hong Kong depuis que Pékin a imposé une loi de sécurité nationale en juin 2020, mettant ainsi fin aux manifestations pro-démocratie.

La police a déclaré que l'un des livres visés, "Les Défenseurs du village des moutons", avait un lien avec les manifestations. Il met en scène des moutons se défendant à coup de cornes de loups qui tentent d'envahir leur village pour les dévorer.

Les personnes interpellées jeudi, deux hommes et trois femmes âgées de 25 à 28 ans dont l'identité n'a pas été dévoilée, sont membres d'un syndicat d'orthophonistes qui publie des livres pour enfants.

Le commissaire principal Steve Li a déclaré aux médias que ces livres préoccupaient la police car ils "tournent la tête (des enfants) et développent une norme morale qui va à l'encontre de la société."

Un autre de ces livres raconte l'histoire de 12 moutons enlevés par des loups et le troisième celle de loups se faufilant dans un village de moutons. Selon Steve Li, ces histoires incitent à la sédition.

Le chef de "sédition" est passible d'une peine maximale de deux ans de prison, selon la police. L'Union générale des orthophonistes de Hong Kong n'a pu être jointe pour commenter ces arrestations.

(Reportage Donny Kwok, Sara Cheng et Marius Zaharia, rédigé par Farah Master, version française Valentine Baldassari, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles