Hong Kong dénonce les sanctions US imposées contre des dirigeants

·1 min de lecture
HONG KONG DÉNONCE LES SANCTIONS US IMPOSÉES CONTRE DES DIRIGEANTS
HONG KONG DÉNONCE LES SANCTIONS US IMPOSÉES CONTRE DES DIRIGEANTS

HONG KONG (Reuters) - Le gouvernement de Hong Kong a déclaré samedi que les sanctions imposées par les Etats-Unis contre de hauts représentants de la région administrative spéciale chinoise étaient honteuses et une "ingérence barbare" dans les affaires internes de la Chine.

Washington a imposé vendredi des sanctions visant la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam ainsi que d'autres hauts représentants locaux, les accusant de restreindre les libertés politiques dans l'ancienne colonie britannique.

Cette démarche de l'administration Trump est venue exacerber des tensions déjà vives entre les Etats-Unis et la Chine, plus d'un mois après que Pékin a imposé une nouvelle loi de sécurité nationale à Hong Kong que des puissances occidentales et des groupes d'activistes ont dénoncée.

Le Bureau de liaison de Pékin à Hong Kong, dont le directeur Luo Huining fait partie des représentants ciblés par Washington, a condamné fermement les sanctions américaines et déclaré que celles-ci n'intimideraient pas le peuple chinois.

"Les intentions peu scrupuleuses des politiciens américains pour soutenir le chaos anti-Chine à Hong Kong ont été révélées, et leurs actions clownesques sont vraiment ridicules", a dit le Bureau dans un communiqué diffusé samedi.

Cité par le communiqué, Luo Huining a déclaré que les sanctions américaines lui prouvaient qu'il faisait "ce qu'il fallait pour mon pays et Hong Kong".

(Yanni Chow, Jessie Pang, Twinnie Siu et Donny Kwok; version française Jean Terzian)