REPLAY - Homothérapies, conversion forcée (Arte) : ceux qui veulent "guérir" les homosexuels

Pendant deux ans, Bernard Nicolas et son équipe de journalistes ont enquêté pendant deux ans aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, en Pologne et en Suisse dans ce qui est appelé les thérapies de conversion. Dans l'enquête baptisée Homothérapies, conversion forcée diffusée ce mardi 26 novembre sur Arte, les journalistes ont infiltré certains de ces groupes.

Le but de ces thérapies est le suivant : faire en sorte que la personne homosexuelle devienne hétérosexuelle ou chaste. Si ces thérapies sont assumées aux Etats-Unis, des pays comme la France, la Suisse ou l'Allemagne sont plus discrets.

À lire également

Cible de messages homophobes, Christophe Beaugrand dénonce une haine ahurissante

L'émission diffusera également des témoignages bouleversants et inédits, comme celui de Benoît qui a été envoyé par ses parents dans des camps dédiés aux homosexuels, de ses 15 à ses 18 ans. Deb, la fille d'un couple de l'Arkansas membre d'une église évangélique rigoriste, a subi des séances d'exorcisme et a sombré dans une profonde dépression.

Voir Homothérapies, conversion forcée en... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi