Publicité

Les hommes avec peu de libido ont plus de risque de décès prématuré

Penser moins au sexe et avoir moins envie de faire l'amour peut être une source d'angoisse, mais ce problème reste assez fréquent et concerne de nombreux hommes et femmes au cours de leur vie. D'après une étude menée par la plateforme Émancipées en 2021, 61,5 % des Françaises ne seraient pas satisfaites de leur libido, qu'elles jugent "peu présente" et "changeante". De nombreux facteurs peuvent expliquer ce phénomène : grande fatigue, dépression, manque de communication au sein du couple, la prise de certains médicaments ou encore de faibles taux sanguins de testostérone, précise le manuel MSD. Mais la perte de libido peut-elle aller jusqu'à affecter la santé et la mortalité ? Au Japon, des chercheurs de l'université de Yamagata ont montré qu'il existe une corrélation entre un manque d'appétit sexuel et un risque accru de décès prématuré chez les hommes vivant dans l'archipel japonais.

Pour étayer leur thèse, l'équipe de chercheur a analysé les données de 20.969 personnes (8.558 hommes et 12.411 femmes) âgées de 40 ans ou plus, tous volontaires pour procéder à des bilans de santé annuels dans la préfecture de Yamagata, une région réputée pour ses excellentes pistes de ski, ses temples et sources chaudes. Ensuite, les participants ont été soumis à un questionnaire afin d'évaluer leur niveau d'intérêt sexuel. Résultat : sur les 20.969 sujets originaux suivis sur 7 ans, 503 étaient décédés, 67 décès étaient dus à des maladies cardiovasculaires et 162 à des cancers. "Cette étude est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À quel stade de la grossesse sent-on le bébé bouger ?
En Asie, les moustiques vecteurs de la dengue résistent désormais aux insecticides
Voici la chirurgie esthétique la plus réalisée au monde
Boire trop de boissons sucrées peut vous faire perdre vos cheveux
Alzheimer : ce médicament pourrait aider à récupérer les souvenirs