Homme tué près de la gare d'Ermont-Eaubonne: les enfants menacés par le suspect "vont bien", d'après le maire de la commune

·2 min de lecture
Un homme a été neutralisé par des tirs d'au moins un agent de la sûreté ferroviaire mercredi à Ermont-Eaubonne. - BFMTV
Un homme a été neutralisé par des tirs d'au moins un agent de la sûreté ferroviaire mercredi à Ermont-Eaubonne. - BFMTV

Moment de panique mercredi après-midi près de la gare d'Ermont-Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Un homme de 36 ans a été abattu de plusieurs tirs par des agents de la sûreté SNCF alors qu'il était armé d'un couteau et avait une attitude menaçante envers des enfants d'un centre de loisirs qui ont croisé son chemin.

"J'ai entendu des cris. Il y avait une voix d'homme et ensuite, j'ai entendu des enfants hurler", raconte à BFMTV une riveraine. "Je pensais que c'était des enfants qui se chamaillaient, mais les hurlements, ils étaient trop... Je ne sais pas, j'ai senti qu'il se passait quelque chose".

"J'ai entendu deux détonations, poursuit-elle. Je suis descendue pour voir, et il y a eu trois détonations pendant que je descendais. J'ai vu vers le chemin de fer un homme à terre".

Une cellule psychologique mise en place

Des collégiens, qui ont assisté à la scène, lui ont dit que l'homme "voulait s'en prendre à des enfants".

"Ils vont bien, a rassuré ce mercredi soir sur notre antenne Xavier Harquin, le maire de la commune. La préfecture a mis en place une cellule d'accompagnement psychologique pour les enfants, les animateurs et aussi pour les parents".

"Chacun a pu repartir avec ses parents et ils allaient bien", a-t-il précisé, indiquant qu'ils n'avaient pas été "clairement menacés" d'après les informations en sa possession.

L'élu a aussi félicité le comportement "remarquable" des animateurs qui encadraient ces enfants "pour les évacuer au plus vite, éviter qu'ils soient touchés et trop traumatisés en visualisant la scène".

Menaçant envers les enfants

Les agents de la sûreté ferroviaire ont été appelés mercredi vers 15h30 après le signalement de cet homme au comportement d'abord virulent avec des voyageurs qui attendaient leur train.

À la vue de ces agents, l'individu, armé d'un couteau, a pris la fuite, empruntant les rails sur plusieurs centaines de mètres. Il est ensuite sorti à hauteur d'un passage à niveau, où il a croisé un groupe d'enfants et deux accompagnateurs à proximité d'un centre de loisirs.

"Il a été menaçant envers les enfants. Il a dit aux agents de sûreté qu'il allait s'en prendre aux enfants s'ils ne le laissaient pas tranquille", a expliqué une source policière à l'AFP, précisant que personne n'a été blessé.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait brandi son couteau. C'est à ce moment-là qu'au moins un agent a ouvert le feu. L'individu visé par cinq tirs a été touché mortellement à quatre reprises.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire. L'homme est "très défavorablement connu", selon une source policière. Il porte une quinzaine de mentions sur son casier judiciaire notamment pour "violences".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles