Un homme retrouvé mort brûlé dans une campagne de l’Iowa

·2 min de lecture

Quatre personnes ont été arrêtées dans l’enquête sur leur meurtre d’un homme dont le corps a été brûlé dans l’Iowa.

Un crime violent et encore inexpliqué. Quatre personnes ont été arrêtées mardi dans l’enquête sur la mort d’un homme noir, père de cinq enfants, retrouvé brûlé dans une campagne de l’Iowa. La victime a été étranglée à mort et son corps est resté plusieurs jours dans une cave avant d’être jeté dans une zone rurale, et brûlée. Si les quatre suspects sont blancs et la victime noire, la police a fait savoir que rien ne semblait pour l’instant indiquer qu’il s’agisse d’un crime raciste. Les autorités ont expliqué que l’attaque semblait être ciblée. Michael Williams, 44 ans, fréquentait le même cercle social que l’un des suspects, Steven Vogel.

L’homme a disparu le 12 septembre. Le lendemain, Steven Vogel, 31 ans, se serait rendu chez son ami Cody Johnson et aurait déclaré qu'il avait «matraqué» un homme et qu'il gardait son corps dans son sous-sol, a déclaré Cody Johnson aux enquêteurs, selon la plainte obtenue par le «Des Moines Register». Cody Johnson serait alors allé dans la maison que Steven Vogel partageait avec sa mère de 65 ans, Julia Cox, et Roy Garner, 57 ans. Il a vu le corps entouré d’une matière qu’il n’a pas pu identifier. Il a ensuite tenté d’aider Steven Vogel à déplacer le cadavre, mais ils n’ont pas réussi. Le 15 septembre, Steven Vogel serait retourné voir Cody Johnson pour lui demander à nouveau de l’aider à se débarrasser du corps. Avec Julia Cox et Roy Garner, les quatre ont mis le corps à l’arrière d’un camion et l’ont déplacé jusqu’à une zone rurale.

"Et là, j’ai vu des mains"

Le même jour, une femme a reçu un appel de sa fille lui indiquant qu’elle avait aperçu au loin un étrange feu, dans un fossé près d’une route. La femme s’est rendue sur place, pensant qu’il pouvait s’agir d’un animal. «Et là,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles