Un homme abandonné dans des conditions atroces durant quatre ans en pleine mer

·1 min de lecture

Le 6 avril, BBC a consacré une vidéo à cet homme, Mohammed Aïsha, dont la vie a basculé en un claquement de doigts. Le syrien avait embarqué en mai 2017, mais son cargo a été forcé de jeter l'ancre au mois de juillet au large des côtes égyptiennes. Le navire avait fait l'objet d'une saisie à cause de certificats non à jour et des équipements de sécurité obsolètes. Une affaire qui a d'autant plus été compliquée par le fait que l'armateur libanais n'avait pas payé le carburant. Aussi, les propriétaires au Barheïn étaient en grande difficulté financière.

Le capitaine égyptien qui était déjà à terre était absent à bord laissant ainsi les porte-conteneurs ainsi que les marins à leur sort. Suite de quoi le second du bateau, Mohammed Aïsha, a été désigné tuteur légal du bateau. Le marin n'a pas compris sur le coup, lors de la signature de la décision, l'ampleur du calvaire qui l'attendait.

Mohammed Aïsha : "Coincé tout seul sur le navire sans électricité ni sanitaires"

Les membres de l'équipage ont quitté un à un le navire en 2019. Il s'est ainsi retrouvé tout seul à surveiller le navire qui ne disposait plus de sanitaires et d'électricité. Pour mettre fin à son calvaire, il n'y avait que deux solutions : soit remplacer le marin, soit vendre le navire. Le propriétaire du bateau, la compagnie Tylos Shipping and Marine Services, a confié à la BBC qu'elle ne pouvait pas "forcer un juge à retirer la responsabilité légale du navire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Derrière sa colocataire, se cachait une meurtrière complètement détraquée
Disparition de Delphine Jubillar : ce qu'ont donné les nouvelles fouilles
Nordahl Lelandais : le geste bouleversant des parents d'Arthur Noyer envers sa mère et sa soeur
Ce geste anodin d'un agriculteur aux conséquences improbables
Un trop bon samaritain ? Le barbecue d'anniversaire de sa fille se termine en tragédie