Publicité

Hommage à Robert Badinter : ces personnes dont sa veuve Elisabeth ne souhaite surtout pas la présence

Robert Badinter est mort dans la nuit du 8 au 9 février. Âgé de 95 ans, l’homme politique était surtout connu pour avoir été une figure emblématique de la lutte pour l’abolition de la peine de mort en France. Côté vie privée, l’ancien garde des Sceaux s’était marié deux fois. Entre 1957 et 1965, il avait ainsi partagé la vie de l’actrice Anne Vernon. Par la suite, il avait eu trois enfants avec sa seconde femme, Elisabeth Badinter. Mercredi 14 février, un hommage national va être rendu à Robert Badinter. Pour l'occasion, celui-ci se déroulera place Vendôme, à 12 heures. Il s’agit d’un lieu emblématique puisque c’est là où siège le ministère de la Justice depuis plus de trois siècles.

Elisabeth Badinter ne souhaite pas la présence du RN et de LFI

Selon Le Figaro, la famille de l’homme politique a demandé à ce que certaines personnes ne soient pas conviées. En effet, l’Élysée a fait savoir au Rassemblement national et à La France Insoumise que leur présence n’était pas souhaitée. Cette exigence aurait été “fermement formulée” par la philosophe Elisabeth Badinter, la veuve de Robert Badinter.

Après l'annonce de l'Élysée, Le Figaro a indiqué que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon pourraient tout de même recevoir des invitations. Pour cause, les présidents des groupes de l’Assemblée nationale ont tous été conviés pour des raisons de protocole.

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont réagi à la (...)

Lire la suite sur Closer

Le jogging du dimanche d’un trentenaire tourne à la scène d’horreur en pleine forêt
Louise Bourgoin : cette habitude erratique de son père aux lourdes conséquences sur sa vie amoureuse
Astrologie 2024 : ce signe qui va avoir de la chance côté porte-monnaie ce 15 février
Nadège Lacroix victime de viol conjugal : "Je préférais mourir", son terrible récit
"Qu’on lui achète un miroir" : Nadège Lacroix dézingue le physique de Myriam Abel après ses critiques sur la chirurgie