Hidalgo veut que les professeurs des écoles commencent leur carrière "à 2300 euros"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Selon la candidate socialiste à la présidentielle, les professeurs des écoles gagnent actuellement 1700 euros mensuels en début de carrière.

Thématique-phare de sa campagne, Anne Hidalgo persiste et signe sur la nécessité d'augmenter le salaire des enseignants.

"Un professeur des écoles aujourd'hui, il démarre à 1700 euros sa grille indiciaire, il termine sa grille indiciaire à 2500 euros. Ce que je propose pour aller vers cet objectif de rattrapage des salaires des profs allemands qui sont payés deux fois plus, je propose que l'on démarre la carrière d'un professeur des écoles à 2300 euros", a indiqué ce jeudi sur BFMTV-RMC la candidate socialiste à la présidentielle.

"On démarre et ensuite on progresse"

En septembre dernier, dans son livre Une femme française, la maire de Paris avait formulé la proposition de tendre vers le doublement du salaire des enseignants.

2300 euros, "c'est pas doublé, mais (...) je dis 'on démarre et ensuite on progresse'", avait-elle assumé lors de l'émission 2022 Grand format. "2300 euros au lieu de 1700, c'est le niveau de salaire qu'ont les personnes qui ont le même niveau de diplôme que nos enseignants, c'est un bac +5 en général, et ils termineront leur carrière dans la grille indiciaire à 4000 euros", a étayé Anne Hidalgo.

Augmenter les salaires pour "la qualité de l'école"

"Les profs français sont parmi les plus mal payés en Europe, deux fois moins par exemple que leurs collègues allemands et que leurs collègues néerlandais, mais même beaucoup moins que leurs collègues espagnols ou portugais, et donc cette question du salaire des professeurs est un problème, parce que la qualité de l'école dépend aussi de la considération qu'on apporte aux enseignants", a justifié la socialiste.

"Je dis qu'il faudra bien sûr aller vers un doublement des salaires et ça doit être un objectif et un cap", a-t-elle ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Président.e. 2022 - Anne Hidalgo : "Il y a un vrai problème de salaire aujourd’hui. Le salaire n’est plus suffisamment rémunérateur"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles