Publicité

Le hibou Flaco, qui s’était échappé du zoo de Central Park à New York, est mort dans un tragique accident

Image de Flaco, le hibou évadé, depuis le 2 février, du zoo de Central Park à New York.
mairie de New York Image de Flaco, le hibou évadé, depuis le 2 février, du zoo de Central Park à New York.

ANIMAUX - Flaco, c’était l’allégorie du retour à la vie sauvage. Le hibou grand-duc d’Eurasie, qui avait été libéré du zoo de Central Park à New York après un acte de vandalisme en février dernier, avait pu retrouver sa liberté. Malheureusement, la vie dans la mégalopole lui a été fatale, Flaco est mort, à l’âge de 13 ans, vendredi 23 février, après avoir heurté un immeuble de l’Upper West Side.

Le hibou Flaco, échappé du zoo de Central Park, prend goût à la vie sauvage

Comme l’a repéré le prestigieux journal américain The New York Times, « The Wildlife Conservation Society », qui gère le zoo, a déclaré dans un communiqué que Flaco avait été retrouvé au sol après avoir heurté un immeuble.

Les résidents du bâtiment ont rapidement contacté un organisme de sauvetage, qui n’a pas pu le sauver. Les employés du zoo de Central Park ont rapatrié le hibou né en captivité pour effectuer une nécropsie, afin de confirmer la cause de son décès.

« RIP Flaco »

Si les New-Yorkais sont aussi attachés au hibou, c’est que son histoire est incroyable. Le 2 février 2023, Flaco avait été libéré par un individu s’étant introduit dans le zoo de Central Park. Il avait alors percé sa cage, et Flaco avait pu voler de ses propres ailes pour la première fois depuis 13 ans. Le zoo avait essayé de le récupérer, avant de finalement suspendre ses efforts pour le capturer.

Comme Flaco était devenu une vraie star, habitants et touristes suivant son évasion et sa nouvelle vie à l’air libre depuis plusieurs mois, son décès a suscité beaucoup de tristesse sur les réseaux sociaux, comme vous pouvez le lire dans les tweets ci-dessous.

« RIP Flaco, le hibou grand-duc d’Eurasie qui est devenu l’oiseau le plus célèbre de la ville de New York », lui rend hommage cet internaute.

« Je me suis réveillée, ici au Guatemala, avec la nouvelle déchirante de la mort de notre magnifique hibou-roi, Flaco », se désole un autre utilisateur de X, avant de poursuivre : « D’autres oiseaux captureront nos cœurs, mais pour moi, aucun ne surpassera Flaco. »

L’un des observateurs les plus dévoués de Flaco, David Barrett, a suggéré d’ériger un mémorial temporaire sur le chêne préféré de l’oiseau à Central Park, indique Le Monde. Les ornithologues pourraient « déposer des fleurs, laisser un mot, ou simplement être avec d’autres personnes qui ont aimé Flaco », a-t-il écrit sur X, pour le compte Manhattan Bird Alert, qui a documenté les allées et venues de l’oiseau. Un hommage qui serait à la hauteur de ce grand hibou.

À voir également sur Le HuffPost :

Ce fossile de « dragon » vieux de 240 millions d’années passionne les scientifiques

Le Guinness Book retire son titre à Bobi, le « chien le plus vieux de tous les temps », mort en octobre