Publicité

Le hibou Flaco, échappé du zoo de Central Park, prend goût à la vie sauvage

Image de Flaco, le hibou évadé, depuis le 2 février, du zoo de Central Park à New York.
Image de Flaco, le hibou évadé, depuis le 2 février, du zoo de Central Park à New York.

ANIMAUX - Une très chouette nouvelle. Le hibou Flaco qui s’est évadé du zoo de Central Park à New York après un acte de vandalisme, le 2 février dernier, est en pleine forme. De quoi réjouir les New-Yorkais et amateurs d’oiseaux car ce n’était pourtant pas gagné. Depuis 2010, Flaco ne connaissait que pour seul monde son enclos au cœur de big apple. Cette échappée belle aurait donc pu être fatale pour ce hibou grand-duc, l’un des plus grands hiboux du monde.

Mais que nenni. Depuis un mois habitants et touristes suivent son évasion et sa nouvelle vie à l’air libre depuis plus d’un mois, et certaines n’hésitent pas à partager photos et vidéos, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

« Rien d’anormal : un grand-duc évadé est perché [...] dans un grand chantier de construction de Manhattan. Flaco sur le chantier de construction de Harlem Meer à Central Park hier soir. Pris à travers un grillage. »

« Les hululements de Flaco le Grand-duc , peuvent être entendus de loin dans le paisible Nord Est de Central Park, en début de soirée, avant l’envol. »

« Mon image préférée de Flaco que j’ai prise jusqu’à présent à Central Park. En espérant une autre visite ce week-end et quelques superbes photos supplémentaires à partager avec vous tous. »

David Lei, un photographe New-Yorkais, spécialisé en faune urbaine, qui alimente ses réseaux sociaux par des illustrations de Falco.

« Une courte vidéo de Flaco, le hibou grand-duc échappé du zoo de Central Park,faisant du lèche-vitrine devant Bergdorfs, hier soir. Flaco s’est envolé tôt ce matin pour Central Park, où il est surveillé par le personnel du zoo et les rangers. »

Une adaptation inespérée

Comme le pointe Karla Bloem, directrice exécutive du Centre international de la chouette, à Houston, pour le New York Times, il a fallu un certain temps pour que le hibou soit tout à fait son aise: « Falco avait l’air stressé. Même son vol était un peu bancal au début, comme quelqu’un qui vit dans son salon depuis des années, il a fallu un certain temps pour développer un peu de muscle et de force ».

Les déplacements de cet oiseau ont été suivis de près par les soigneurs qui ont remarqué que le volatile était capable de chasser des proies. Et puisque Flaco se débrouille assez bien tout seul, le zoo de Central Park a décidé de ne pas le recapturer à tout prix : « « Nous allons continuer à surveiller Flaco et ses activités et nous serons prêts à tenter de le récupérer à nouveau s’il montre le moindre signe de difficulté ou de détresse, indique un communiqué du zoo, relayé par CNN. Nous publierons des mises à jour supplémentaires s’il y a un changement dans le statut du hibou grand-duc ou si notre plan change. »

Si l’histoire est belle, le parc rappelle que « cette situation est le résultat d’un acte criminel délibéré qui met en danger la sécurité de l’oiseau et qui fait toujours l’objet d’une enquête par la police de New York ».

Surtout, le milieu urbain représente beaucoup de dangers pour lui. La dernière chouette célèbre de New York, Barry the Barred Owl, avait d’ailleurs trouvé la mort en percutant une voiture d’entretien à Central Park, en 2021. L’oiseau aurait aussi consommé une quantité mortelle de mort-aux-rats.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Le wallaby en fuite a été retrouvé sain et sauf en Seine-et-Marne

La pollution plastique rend les oiseaux malades de la « plasticose »