Publicité

Héritage : ses petites-filles ne viennent pas le voir, un millionnaire leur lègue 60 euros chacune

Ce soldat à la retraite, qui avait plus de 500 000 euros à répartir, a décidé de punir ses cinq petites-filles.

Frederick Ward, millionnaire, a laissé l'équivalent de 58 euros à chacune de ses cinq petites-filles (image d'illustration : Getty images)
Frederick Ward, millionnaire, a laissé l'équivalent de 58 euros à chacune de ses cinq petites-filles (image d'illustration : Getty images)

L'histoire fait les choux gras de la presse britannique cette semaine. Frederick Ward, un ancien soldat anglais à la retraite n'a laissé qu'une part infime de son héritage à ses cinq petites-filles.

Cet homme est décédé en 2020 à l'âge de 91 ans. Or, dans son testament rédigé deux ans avant sa mort, il s'est dit "blessé" et "déçu" par le fait que ses petits-enfants ne venaient pas lui rendre visite plus souvent, notamment lors de ses trois hospitalisations pour des problèmes pulmonaires. Le millionnaire n'avait pas non plus été invité au mariage de son arrière-petite-fille.

Les cinq petites-filles ont intenté une action en justice

Possesseur d'une fortune de 500 000 £ (environ 590 000 euros) et d'un appartement d'une valeur de 450 000 £ (plus de 500 000 euros), Frederick Ward a donc décidé de laisser à chacune de ses cinq petites-filles la modique somme de 50 £. L'équivalent de 58 euros. La quasi-totalité de sa succession a été répartie entre ses enfants, Terry et Susan.

Après avoir appris qu'elles étaient presque déshéritées, les cinq filles de Terry - Carol, Angela, Amanda, Christine et Janet - ont intenté une action en justice. Elles affirment qu'elles doivent recevoir un tiers de l'argent de leur grand-père revenant à leur père, lui-même déjà décédé en 2015.

James Brightwell, le juge de la Haute Cour de justice a rejeté leur demande, explique le Telegraph, estimant que le testament était "tout à fait rationnel" et que leurs contacts avec leur grand-père était "très limités" durant ces dernières années.

"Les preuves sont loin de me convaincre" a-t-il répondu aux cinq soeurs, qui expliquent ne pas avoir été mises au courant de l'hospitalisation de leur grand-père.

VIDÉO - "Quant à l'héritage..." : Nathalie Marquay révèle les dernières volontés de Jean-Pierre Pernaut