Le HCSP recommande le pass sanitaire à l'école et à l'université pour la prochaine rentrée

·2 min de lecture

Cette mesure aurait pour but de "limiter la contamination dans ces lieux collectifs" en milieu scolaire.

Quelles dispositions seront prises à la prochaine rentrée afin d'éviter la diffusion du Covid-19 en milieu scolaire? Alors que les étudiants devraient revenir suivre leurs cours en présentiel - c'est en tout cas le souhait de Frédérique Vidal en ce qui concerne l'enseignement supérieur - l'extension du pass sanitaire pose question quant à l'accès aux salles de cours et amphithéâtres. 

"Limiter la contamination dans ces lieux collectifs" 

Lundi matin, sur Franceinfo, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a assuré qu'il n'était "pas prévu" de demander un pass sanitaire dans l'enseignement supérieur. Mais un avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) pourrait rebattre les cartes. 

Daté du 13 juillet mais mis en ligne ce lundi, le document, adressé au Sénat, liste les différentes recommandations de cette autorité. Pour elle, le pass sanitaire doit être "plus largement utilisé pour diminuer les risques de contamination tout en permettant aux personnes vaccinées de retrouver progressivement des activités professionnelles, culturelles et de loisirs."

Dès lors, le HCSP recommande l'étude de son utilisation "lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs."

Le pass sanitaire pose question

Cet avis intervient alors que le Conseil d'État vient de valider l'essentiel du projet de loi prévoyant l'obligation vaccinale des soignants mais a retoqué l'obligation de présenter le pass sanitaire dans les grands centres commerciaux et a minoré les amendes.

La juridiction y voit "une atteinte disproportionnée aux libertés", notamment pour les personnes ne pouvant être vaccinées pour des raisons médicales et qui devront donc se faire "tester très régulièrement" pour accéder à ces centres. L'exécutif avait proposé dimanche de limiter cette obligation aux structures de plus de 20.000 m².

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles