Harry Styles lance "Pleasing", sa marque de cosmétiques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chanteur de 27 ans rejoint la longue liste de célébrités, comme Justin Bieber, Pharell Williams ou Lady Gaga, à suivre l'exemple de Rihanna.

BEAUTÉ - La musique, le cinéma et désormais les cosmétiques. Ce lundi 15 novembre, le chanteur britannique Harry Styles a ajouté une corde à son arc, en annonçant sur ses réseaux sociaux le lancement officiel de sa première marque de produits de beauté, Pleasing.

Son slogan? “Find your pleasing” (en français, “trouvez votre plaisir”). Son but affiché est prometteur: “apporter des expériences et des produits joyeux qui excitent les sens et brouillent les frontières”. La première capsule compte cinq produits: trois vernis à ongle, un sérum enlumineur et un crayon hydratant pour les yeux et la bouche.

D’après la FAQ du site, la ligne est “cruelty-free”, c’est-à-dire qu’elle n’a pas été testée sur des animaux. Aussi, elle se veut “12-free”, un terme désignant l’absence de douze ingrédients suspectés d’être mauvais pour la santé, comme le toluène, le formaldéhyde et le camphre. Les prix, eux, oscillent entre une dizaine d’euros pour un vernis et une trentaine d’euros pour un soin du visage.

Sur Instagram, le chanteur a partagé quelques photos promotionnelles des produits. Elles sont sobres et mettent en scène des femmes ou des mains féminines principalement, mais aussi l’interprète de Watermelon Sugar, lui-même fagoté d’habits originaux, comme ci-dessous.

Ou ici. 

Le projet est né pendant la pandémie, quand après avoir élaboré un premier vernis, il s’est rendu compte qu’il voulait aller plus loin. “J’ai toujours trouvé que les moments de ma vie qui m’ont apporté le plus de bonheur sont les plus courts, que ce soit, vous savez, la fin d’une nuit sous les étoiles ou une bouchée de nourriture, ou être assis avec vos amis en pensant, ‘Oh, je ne vais jamais oublier ça’”, explique-t-il au magazine Dazed pour décrire l’essence de sa marque.

Un marché attrayant

Les cosmétiques ont le vent en poupe et Harry Styles, souvent ovationné par la presse pour les robes qu’il porte en concert, sur les tapis rouges ou en couverture de magazines de mode (mais pas dans la vraie vie), n’est pas le premier à s’y mettre.

Alors que la chanteuse Rihanna est devenue milliardaire en 2021 grâce à son entreprise Fenty, certaines personnalités masculines, comme Justin Bieber, s’y essayent aussi. En 2020, il a lancé une gamme de déodorants naturels en collaboration avec l’enseigne d’hygiène corporelle Schmidt’s. Le producteur de musique Pharrell Williams a, lui, investi le domaine la même année avec Humanrace, une gamme de skin-care qui entend démocratiser la sensation de bien-être au gré de crèmes hydratantes et de poudres exfoliantes, qu’on soit un homme ou une femme. 

Les productions de ces nouvelles entreprises ne sont certainement pas sans impact sur l’environnement. Et c’est sans compter sur l’ensemble des produits dérivés qui entourent ces marques, comme le sweat-shirt et les autocollants Pleasing qu’a peut-être prévus Harry Styles de commercialiser par la suite.

Cependant, celui-ci se veut rassurant. “Nous avons parfaitement conscience que nous mettons à disposition plus de produits dans le monde, poursuit-il, toujours dans les colonnes de Dazed. Dans ce cas-là, nous devons le faire de la bonne manière.” Laquelle, selon lui, consiste à fabriquer des cosmétiques dotés “d’une empreinte carbone la plus légère possible”, à partir de plastique recyclé et de papier compostable.

À voir également sur Le HuffPost: Sur TikTok, les tutos beauté deviennent politiques aux États-Unis

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Harry Styles aime le défi que représente sa carrière d'acteur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles