Publicité

Harry et Meghan : une intime du couple impliquée dans le divorce d'un célèbre rockeur

  • Sara MacDonald a décidé d'engager l'avocat du prince Harry et de Meghan Markle

  • La publiciste de 51 ans a engagé Jenny Afia pour gérer son image publique lors de son divorce avec Noel Gallagher

  • Jenny Afia est la meilleure alliée des Sussex

Sara MacDonald, la femme de Noel Gallagher a décidé de mettre fin à 22 ans de relation. Des amis proches du couple ont confié à The Sun que Sara MacDonald, 51 ans, voudrait continuer à faire la fête et Noel Gallagher, 55 ans, la star d'Oasis, serait plus heureux d'écrire et d'enregistrer. "C'est Sara qui s'est éloignée", a déclaré une source à The Sun. Pour gérer son image publique, la publiciste de 51 ans a décidé d'engager l'avocat des Sussex, Jenny Afia, du cabinet d'avocats londonien Schillings, spécialisé dans la gestion de la réputation.

Notons que The Sun avait dévoilé la nouvelle de cette séparation au début du mois. Par la suite, le couple a confirmé l'information via une déclaration. La source proche du couple affirme que Noel Gallagher et Sara MacDonald ont passé les 18 derniers mois à essayer de sauver leur mariage. Cela en organisant des vacances en famille et des soirées en plein air, mais en vain. "Noel s'est vraiment adouci ces dernières années, il est peut-être la rock star de la relation, mais Sara est celle qui a un style de vie plus rock and roll", avait confié la source au média. "Il y a toujours des spéculations selon lesquelles un homme célèbre a dû prendre la décision, mais ce (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Un bébé activiste" : dans une rare interview filmée, Eugenie d'York se confie comme jamais sur son fils August
Prince Harry : il prédit un triste sort à l'un des enfants de Kate et William, pourquoi sa théorie ne tient pas
Eugenie d'York enceinte : la princesse attend son deuxième enfant, son adorable annonce en photo
Prince Harry : Netflix voit rouge et ne compte pas lâcher les Sussex de sitôt
"Il l'avait d'ailleurs toujours été...", la pique du prince Harry à son père Charles III