Publicité

Harcèlement sexuel : Jean-Marc Morandini condamné à six mois de prison avec sursis

Deux mois après son jugement pour harcèlement sexuel, le tribunal correctionnel de Paris a annoncé sa décision. Il condamne Jean-Marc Morandini à six mois de prison avec sursis, rapportent nos confrères du Parisien. L’animateur de CNews devra également suivre une obligation de soins psychologiques et écope de trois ans d’inéligibilité. Par ailleurs, sa société de production baptisée "Ne Zappez pas ! Production" devra régler 10 000 euros d’amende pour travail dissimulé. Par la voix de son avocate Florence Rault, Jean-Marc Morandini a d’ores et déjà annoncé son intention de faire appel. Le procès du présentateur, qui a débuté une septième saison de l’émission Morandini Live ce lundi 28 août, avait eu lieu pendant deux jours durant le mois de juin. Il avait plaidé la relaxe, tandis que le parquet avait réclamé six mois de prison avec sursis.

À lire également

"Je ne savais pas ce que l’on a appris par la suite…" : Bertrand Chameroy revient sur ses débuts chez Jean-Marc Morandini

Il était jugé dans le cadre des castings organisés pour la websérie Les Faucons, qu’il finançait via sa société de production. Il été reproché à l’animateur d’avoir utilisé un faux profil d’une femme fictive prénommée Catherine Leclerc avec lequel il approchait des jeunes comédiens sur les réseaux sociaux. Il se faisait passer pour une directrice de casting et faisait miroiter aux acteurs une participation à la série, en échange de photos et vidéos à caractère sexuel. Il avait même sollicité une fellation à l’une des victimes. Cinq hommes avaient porté plainte dans cette affaire. Jean-Marc Morandini avait déjà été condamné dans une autre affaire, en octobre 2022, à un an de prison avec sursis pour corruption de mineurs. Il était reproché au présentateur d’avoir demandé à des adolescents des photos dénudées. L’ex-journaliste de NRJ12 ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi