Publicité

Voici les premiers signes de l'harcèlement scolaire qui doivent vous alerter !

Chaque année, le harcèlement scolaire fait de nouvelles victimes, et toucherait près d'un million d'élèves en France. Des enfants, adolescents ou jeunes adultes, qui après des années de moqueries et de persécutions, vont parfois jusqu'à commettre l'irréparable. Depuis mars 2022, le harcèlement à l'école constitue un délit pénal, qui peut être puni jusqu’à 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende en cas de suicide ou de tentative de suicide de la victime harcelée.

Le 31 août dernier, le président Emmanuel Macron appelait les jeunes victimes de harcèlement à dénoncer leurs agresseurs, et à contacter le "30.20", une plateforme d'écoute dédiée. Au mois de septembre 2022, 3.064 appels ont été traités par ce numéro d'urgence, soit le double par rapport à septembre 2021 (1.590), qui était un record. Dans sa note d'information datant de mars 2023, le site du Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse révèle ceci : "46 % des élèves déclarent avoir été victimes d’au moins une violence de façon répétée durant l’année scolaire. Et 6,7 % des élèves signalent cinq atteintes répétées ou plus". Face à ce phénomène, bon nombre de parents se sentent démunis, le plus souvent tenus à l'écart des problèmes de leurs enfants. Certains signes doivent pourtant leur mettre la puce à l'oreille.

Le harcèlement se produit à l’école, mais aussi de plus en plus sur les réseaux sociaux, par SMS ou par courriel : dans ce cas, on parle alors de cyber-harcèlement. S’il n’est pas détecté à temps, il peut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Whisky : le pays qui en consomme le plus va vous surprendre
Whisky : le pays qui en consomme le plus va vous surprendre
Congé parental : Aurore Bergé annonce un «nouveau droit» à partir de 2025
Quand Alain Delon racontait la peur de sa vie pendant la guerre d’Indochine
Quand Alain Delon racontait la peur de sa vie pendant la guerre d’Indochine