Publicité

Harcèlement scolaire : Brigitte Macron au chevet de la famille de l’ado qui s’est suicidé

Le harcèlement scolaire avait-il perduré malgré le changement d’établissement de l’adolescent ? Mardi 5 septembre au soir, un garçon de 15 ans s’est pendu en rentrant du lycée. C’est un proche qui l’a retrouvé inerte, dans sa chambre de Poissy, dans les Yvelines.

La justice a ouvert une enquête pour rechercher les causes de la mort du garçon. « Il faut rester à ce stade très prudent », a déclaré à l’AFP le parquet de Versailles, mais l’enquête se dirigerait vers la piste du harcèlement scolaire. Et pour cause, le garçon avait été pris pour cible par deux camarades de lycée l’an passé.

Le suicide d’un jeune garçon est toujours un drame difficile à expliquer. Il y a évidemment divers facteurs. Mais chaque drame est un drame de trop, qui nous rappelle que nous ne sommes toujours pas à la hauteur.

Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale

Très engagée dans la lutte contre le harcèlement scolaire, Brigitte Macron a annoncé qu’elle allait rendre visite à la famille du défunt ce jeudi 7 septembre.

Le fléau du harcèlement scolaire

Brigitte Macron, ancienne enseignante, a fait de la lutte contre le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement un de ses combats. Et le harcèlement à l’école, qui toucherait un élève sur dix, a été érigé en priorité absolue du gouvernement pour l’année scolaire 2023-2024.

Confirmant qu’un « plan » doit être détaillé courant septembre contre le harcèlement, Olivier Véran a d’ailleurs rappelé que la mesure prévoyant que ce serait à l’a...


Lire la suite sur ParisMatch