Publicité

Happy slapping : en quoi consiste cette nouvelle tendance humiliante des réseaux sociaux ?

Comme le rapporte La Dépêche, l'adolescente toulousaine a été rouée de coups par deux jeunes filles de 15 ans à la sortie de son collège. La scène a été filmée par un garçon et les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux. La victime a été blessée et a dû se faire prescrire un jour d'ITT. L'happy slapping est un phénomène qui n'est pas nouveau. Il est apparu pour la première fois en Angleterre au début des années 2000. Mais avec l'essor des réseaux sociaux, il a pris une ampleur inquiétante. Ce "jeu" consiste à frapper une personne, souvent de manière gratuite, et à filmer la scène pour la diffuser ensuite sur internet. L'objectif est d'humilier la victime et de se faire mousser auprès de ses amis.

Le "happy slapping", un phénomène en recrudescence

En France, plusieurs cas d'happy slapping ont été recensés ces dernières années. En 2022, une lycéenne de 15 ans a été tabassée par un groupe de filles à Paris. La vidéo de l'agression a été diffusée sur Snapchat et a été vue par des milliers de personnes. La victime avait été gravement blessée et a dû être hospitalisée. Le happy slapping est un délit passible de lourdes sanctions. Les auteurs de ces violences peuvent être condamnés à des peines de prison ferme. La loi punit également la diffusion de ce type de vidéos. D'autre part, il est important de comprendre que la diffusion de ces vidéos sur les réseaux sociaux participe à la banalisation de la violence (...)

Lire la suite sur Closer

Quels fruits contiennent de l'oestrogène ?
Cancer de Kate Middleton : en contact avec elle, Charles III va s’exprimer et voilà ce qu’il compte dire
Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : coup de théâtre dans l’enquête, trois suspect arrêtés
“50 000 euros pour un meurtre”... un homme de main dévoile les coulisses du banditisme parisien
La princesse Anne presque kidnappée : le récit glaçant de son garde du corps