Publicité

Le Hamas revendique l'attaque meurtrière à Jérusalem et appelle à une "escalade" face à Israël

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a revendiqué l'attaque à l'arme à feu qui a fait trois morts ce jeudi 30 novembre à Jérusalem et a appelé à une "escalade de la résistance" contre Israël.

"Les frères Mourad Nemr (38 ans) et Ibrahim Nemr (30 ans) (...), membres des brigades Ezzedine al-Qassam de Sour Baher", un quartier de Jérusalem-Est "se sont sacrifiés en menant une opération" qui a "tué trois colons et en a blessé d'autres", affirme le Hamas dans un communiqué.

Les assaillants tués par des tirs en retour

"Deux terroristes venus en voiture et armés l'un d'un (fusil d'assaut) M-16 et l'autre d'un pistolet" ont ouvert le feu vers 7h40 (5h40 GMT), avait déclaré le directeur de la police de Jérusalem, Doron Torgemann, à la presse sur les lieux de l'attentat, sans préciser dans l'immédiat la nationalité des victimes.

Selon la police, les deux assaillants, frères trentenaires affiliés au Hamas qui avaient été par le passé incarcérés par Israël, "ont été tués rapidement par deux soldats qui n'étaient pas en service et un civil qui leur ont tiré dessus".

Cette attaque est survenue alors que la trêve dans la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas à Gaza a été reconduite in extremis le matin pour un septième jour.

Article original publié sur BFMTV.com