Publicité

"On habitait une maison à Neuilly" : Michel Serrault a fait vivre un enfer à ses voisins, sa fille Nathalie raconte

Invitée ce 17 mars 2024 par Michel Drucker sur le plateau de "Vivement dimanche", Nathalie Serrault s'est confiée sur son regretté papa, Michel Serrault. Elle s'est exprimée sur le spectacle "Poiret Serrault - Extraits extra", qui met en scène l'univers déjanté et mythique de son père et de Jean Poiret, et en a profité pour livrer une amusante anecdote.

Ce 17 mars 2024, Michel Drucker était de retour avec un nouveau numéro édit de Vivement dimanche sur France 3. Pour l'occasion, il a, entre autres, reçu Sylvie et Nicolas Poiret, les enfants de Jean Poiret mais aussi Nathalie Serrault, le fille de Michel Serrault. Depuis le 13 février dernier, une nouvelle pièce est jouée au théâtre du Petit Montparnasse, à Paris, pour rendre hommage à ce duo mythique. C'est sur une idée originale des enfants des deux regrettés comédiens que "Poiret Serrault - Extraits extra" a vu le jour. Pour incarner les personnages imaginés par Jean Poiret et Michel Serrault, ce sont les acteurs François Berléand et Nicolas Briançon qui ont été choisis. Ce dernier était d'ailleurs, lui aussi, l'un des invités de Michel Drucker, ce dimanche 17 mars.

Nathalie Serrault est notamment revenue sur l'émerveillement de son père pour les clowns et a assuré que c'était l'une de ses grandes références pour tous les rôles qu'il a joués par la suite, et en particulier pour celui de Zaza dans La cage aux folles. "Il a pris la trompette en allant au cirque Medrano à l'époque", s'est-elle souvenue. Et de préciser : "Quand il était plus jeune, il a continué à aller au cirque Medrano. Papa jouait tout le temps de la trompette". En se souvenant des talents de trompettiste de son regretté père, la metteuse-en-scène s'est remémoré une anecdote amusante. "On habitait une maison à Neuilly et il se mettait au...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO "Je me dis, c'est impossible, il y a un mort" : Yvan Attal inquiet, son richissime voisin lui a fait vivre un enfer !
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
"Il a ramé" : Marion Maréchal mariée à Vincenzo Sofo, elle en a fait baver à l'Italien