Publicité

Le hêtre pleureur de Bayeux, candidat français du concours de beauté européen du plus bel arbre

Le hêtre pleureur du jardin botanique de Bayeux, dans le Calvados. (photo d’illustration)
Wikipedia Le hêtre pleureur du jardin botanique de Bayeux, dans le Calvados. (photo d’illustration)

ENVIRONNEMENT - Deviendra-t-il l’« arbre européen de l’année » ? Le hêtre pleureur du jardin botanique de Bayeux, dans le Calvados, défend à partir de ce jeudi 1er février les couleurs de la France lors de ce concours environnemental, rapporte le site Actu.fr.

Précédemment, cet arbre avait été élu « arbre français de l’année » dans le cadre du concours national éponyme, organisé par le magazine Terre Sauvage et l’Office national des forêts.

Avec un total de plus de 8 000 votes, il s’était placé loin devant ses adversaires, le deuxième arbre récoltant 4 000 votes de moins.

Au cœur du jardin botanique de Bayeux, il faut dire que ce hêtre pleureur, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, a obtenu le label « arbre remarquable de France » en 2000.

Âgé d’environ 150 ans, il présente une circonférence de tronc de 3,57 m et possède une envergure de 40 m couvrant 1 250 m². Son ampleur s’explique par le fait que son développement a été guidé par une charpente métallique soutenue par des poteaux.

Une quinzaine de pays en compétition

Si vous voulez voter pour le hêtre du Calvados au concours européen, il faut se rendre sur le site Treeoftheyear.org/vote avant le 22 février, 16h.

Chaque votant pourra choisir deux arbres parmi la quinzaine de pays représentés, en confirmant sa participation par mail. L’annonce des résultats et la remise du Prix auront ensuite lieu le 20 mars au Parlement européen de Bruxelles.

En 2023, c’est un arbre polonais qui avait été couronné, avec 45 700 votes.

Après la nomination de son hêtre pleureur, la ville de Bayeux a par ailleurs lancé un appel aux habitants possédant des photos, des lettres ou même des souvenirs et témoignages autour de l’arbre. Ils peuvent envoyer leurs éléments à l’adresse hetrepleureur@mairie-bayeux.fr avant le 30 avril 2024. Ceux-ci seront mis en valeur dans le courant de l’année, indique France Bleu Calvados.

À voir également sur Le HuffPost :

Pourquoi l’OFB, la police de l’environnement, se retrouve visée par la colère des agriculteurs

La norme jachère accentue la colère des agriculteurs, voici pourquoi elle fait débat dans la profession