Publicité

Hérisson : les jardins pour refuge

Alors que de nombreuses menaces pèsent sur les hérissons, les jardins peuvent devenir de véritables refuges.

Cet article est issu du magazine Les Indispensables de Sciences et Avenir n°213 daté avril/ juin 2023.

S'il n'est pas encore considéré en France comme en voie de disparition, alors que c'est le cas au Royaume-Uni depuis 2020, le hérisson d'Europe (Erinaceus europaeus) n'y est pas pour autant à l'abri des menaces. L'urbanisation grignote inexorablement son habitat : les murs et les clôtures isolent les populations, les haies et autres buissons où il dort la journée disparaissent. L'agriculture intensive et son usage massif de produits phytosanitaires éliminent un grand nombre de ses proies (vers de terre, limaces, etc.) et augmentent le risque d'empoisonnement. Sans parler des collisions dont il est victime sur les routes de campagne.

Lire aussiProtégez votre jardin pendant... 99 ans !

Votre jardin : un havre de paix

Face à tous ces dangers, votre jardin constituera sans doute un havre de paix pour le hérisson. Que faire si le petit mammifère y a élu domicile ? Rien. Depuis 2007, et dans un souci de protection, la perturbation des animaux dans le milieu naturel est officiellement interdite, tout comme "la destruction, l'altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos…".

Par Marine Cygler

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi