Hélène Ségara, La France a un incroyable talent : "Cette année a été plutôt compliquée pour moi"

Benjamin DECOIN/M6

Après toutes ces saisons, ce programme vous comble-t- il toujours autant ?

Hélène Ségara : Plus que ça, il me nourrit ! Je m’émerveille toujours face à ces personnes qui viennent, pour certains, jouer leur vie devant nous. Et puis j’ai beaucoup de plaisir à retrouver toute l’équipe. C’est une grande famille ! Notre entente avec Marianne James, Éric Antoine et Sugar Sammy est sincère, et je crois que ça se voit à l’antenne.

Pourtant, vous n’êtes pas tout le temps d’accord…

C’est ce qui donne du piment au programme ! Nous avons chacun nos avis, et, même s’ils diffèrent parfois, ça ne nous empêche pas de beaucoup nous aimer.

Vous avez eu un coup de coeur pour Rayane, pianiste de 15 ans, qui ne pratique que depuis un an…

Oui, et je lui ai même attribué mon Golden Buzzer (action que les jurés ne peuvent utiliser qu’une seule fois chacun par saison, et qui a pour conséquence d’envoyer le talent directement en finale, ndlr). Il a eu la plus longue standing ovation que j’aie jamais vue. Tout le monde pleurait ! Rayane est ce qui fait l’essence même de ce programme et ce pourquoi on est là ! La façon qu’il a eu de parler de son parcours, avec sourire et détachement, m’a touchée. Il met toute sa fougue et toute sa rage dans sa musique. Je suis émotive, et la vie et les combats des autres m’intéressent, mais je redoute la prise d’otage affective. Rayane, lui, n’a absolument pas joué sur ce registre.

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi