Publicité

Gypsy Rose Blanchard : Dents qui tombent, bouillies pédiatriques... L'enfer qu'elle a vécu avant de faire tuer sa mère

C'est une histoire très glauque sur laquelle viennent de s'attarder nos confrères du magazine "ELLE". Ils reviennent sur le destin improbable de Gypsy Rose Blanchard, une influenceuse américaine harcelée par sa mère, qu'elle a fait assassiner.

Le 28 décembre 2023, Gypsy Rose Blanchard sortait de prison, retrouvant ainsi son mari Ryan Anderson. Cette influenceuse américaine de 32 ans, suive par plus de 8 millions de personnes sur Instagram, et presque 10 millions sur TikTok, avait commandité le meurtre de sa mère, Clauddine Blanchard, dite "Dee Dee". Cette dernière était atteinte du syndrome de Münchhausen par procuration, un trouble psychiatrique rarissime qui consiste à inventer des maladies chez une autre personne, le plus souvent chez un enfant à charge.

Gypsy en a donc fait les frais. Apnée du sommeil, asthme dystrophie musculaire, anomalie chromosomique non spécifiée... Sa mère, qui bénéficiait d'une certaine crédibilité puisqu'elle était aide-soignante, lui avait diagnostiqué, et donc surtout inventé, tout un tas de problèmes de santé gravissimes. Dont une leucémie, ce qui l'avait alors poussée à lui raser la tête. Comme l'expliquent nos confrères du magazine ELLE dans leur édition du jour, la jeune fille était uniquement nourrie "de bouillies pédiatriques via une sonde d'alimentation", et notamment d'un "antiépileptique" qui a fait tomber "toutes ses dents".

Gypsy Rose Blanchard fait assassiner sa mère

Cela ne s'arrête hélas pas là, puisque Dee Dee a fait injecter du botox dans ses glandes salivaires, avant de décider de leur ablation définitive. Car plus sa fille bavait, et plus sa fausse déficience mentale devenait crédible. Dès ses 3 mois,...

Lire la suite


À lire aussi

"Ma mère le défend" : Thierry Beccaro a vécu l'enfer plus jeune, sa mère se range du côté de son bourreau
Meurtre de James Bulger à 2 ans : son tueur, 10 ans à l'époque, prêt à sortir de prison ? "C'est un bombe à retardement"
Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre