Publicité

Gwendoline Hamon (Cassandre) est la petite-fille d'un immense auteur, elle lui a rendu hommage dans sa série !

Visage emblématique de la série "Cassandre" diffusée le 30 mars 2024 sur France 3, Gwendoline Hamon a souhaité rendre hommage à son célèbre grand-père dans un épisode baptisé "Le Secret d'Angèle". Un clin d'oeil subtil qui compte beaucoup pour l'actrice.

France 3 diffuse ce samedi soir le dernier épisode de la saison 7 de Cassandre, un épisode inédit baptisé Cuisine de caractère.

Au casting Gwendoline Hamon, Alexandre Varga, Dominique Pinon, Jessy Ugolin, Emmanuelle Bougerol, Soren Prévost, Vincent Jouan, Yann Sundberg, Luca Malinowski et Laurent Bateau. Dans cette nouvelle histoire, la commissaire Florence Cassandre et ses coéquipiers vont devoir comprendre qui a tué Tiffany, le nouveau bras droit d'un restaurant d'un grand chef étoilé. Elle a été retrouvée morte dans une permaculture du coin. Son petit ami, dévasté, s'avère être le fils du chef. Qui dans la brigade a pu commettre le crime ?

Star de Cassandre depuis 2015, Gwendoline Hamon avait souhaité rendre hommage à son grand-père Jean Anouilh, dramaturge et scénariste français mort le 3 octobre 1987 à Lausanne lors du final d'une saison précédente.

Dans le dernier épisode de la saison 5 baptisé Le Secret d'Angèle, on a ainsi découvert un collège qui portait le nom du célèbre écrivain ayant écrit les oeuvres Antigone, Eurydice ou Léocadia. "C'est moi qui en ai eu l'idée, avait révélé la comédienne de 53 ans. Le collège s'appelait Charles Baudelaire ou Apollinaire je crois, et j'ai demandé si on pouvait l'appeler le collège Jean Anouilh. Le réalisateur a trouvé ça drôle et a accepté tout de suite. C'est un petit clin d'oeil à mon grand-père."

Interviewée...

Lire la suite


À lire aussi

Isabelle Camus (Un gars, une fille) : l'hommage à la série démoli, "Ça lui a fait un peu de peine"
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie
Karine Le Marchand réagit à l'arrestation et garde à vue de sa fille Alya (21 ans) : "A bon entendeur..."