Guy Bedos euthanasié : les confidences touchantes de Nicolas Bedos

·1 min de lecture

« J’espère qu’un médecin ami me prescrira, si je le lui demande gentiment, une dose de cyanure. Pour choisir ma sortie, pour éviter des longueurs, ne pas jouer le sketch de trop, ne pas faire le rappel de trop ». Interrogé en 1995 dans Télérama, Guy Bedos ne cachait pas qu’il espérait pouvoir choisir sa mort et se faire euthanasier avant de devenir trop dépendant. Malade, l’humoriste s’est éteint le 28 mai 2020 à l’âge de 85 ans. Et selon son fils Nicolas Bedos, qui s’est confié dans un long texte publié dans L’Obs, sa dernière volonté a été respectée par sa famille.

Revenant sur l’état de santé de son père avant son décès, Nicolas Bedos raconte ainsi que le comédien et humoriste « avait du mal à respirer et ne mangeait plus depuis des semaines ». « La maladie, le confinement, la confusion », écrit-il en précisant qu’il était incapable se de lever sans tomber, se cogner et saigner. « Ma mère, à bout de nerfs et de vigilance, est extirpée de son demi-sommeil par des cris. Tant bien que mal, elle le soulève, le rassure, le borde. Elle déteste le ramasser. Elle déteste le voir détester qu'elle le ramasse, supporter ce regard où se mélangent toujours la détresse et l'orgueil », poursuit-il en expliquant qu’une hospitalisation, un temps envisagée, a été écartée car ils ont pris peur de ne pas pouvo... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi